Article publié depuis Overblog et Facebook et Twitter

Publié le 25 Novembre 2016

Bien sûr, il n'est pas question de refuser les travaux.

Seulement, B. Carouge doit prendre en compte les difficultés de nos commerçants et je ne vois pas en quoi il serait gênant de reporter d'un an les travaux dans le centre-ville !

Si c'est dans l'intérêt de celles et ceux qui constituent les forces vives de notre ville et qui ont déjà tant perdu en 2016 avec les travaux avenue de Villiers et les inondations, je ne vois pas la moindre raison d'hésiter un seul instant !

La vérité, c'est que l'interi-maire compte sur ces travaux pour tenter de faire oublier aux Créçoises et aux Créçois qu'il n'a pas été élu, ni choisi par eux ! Il prépare déjà les prochaines municipales... au détriment de nos commerçants !

Rédigé par Sebastien CHIMOT

Repost 0
Commenter cet article