La Marne du 6 janvier 2016

Publié le 7 Janvier 2016

La Marne du 6 janvier 2016

L'année 2016 commence bien... Reste à savoir comment elle va terminer !

Je veux bien considérer l'inexpérience politique de l'intéri-maire, mais cela ne peut pas tout expliquer...

Plusieurs commerçants m'ont contacté hier dès la sortie de l'article de la Marne pour me demander de bien vouloir intervenir contre ce projet qui met en péril l'activité commerçante de notre ville.

"Le Parcours des places" titre la Marne dans son édition du 6 janvier, "Le parcours des places manquantes" aurait dû choisir le journaliste comme titre pour mieux illustrer l'esprit de ce projet idiot et destructeur pour le développement économique et pour le maintient d'un tissu commerçant riche.

Le déménagement de la pharmacie du marché en entrée de ville au niveau de la Poste, la suppression d'une trentaine de places de parking en centre-ville et l'annonce du stationnement payant revient à tuer le commerce Créçois de manière inéluctable !

D'ailleurs, plusieurs commerçants s'en sont émus auprès de moi, suite à la parution de cet article et sont bien évidemment totalement opposés à ce projet qui ne prouve qu'une seule chose : l'inexpérience politique et la méconnaissance du terrain de celui ou de ceux qui en sont à l'origine !

Quand on connait la difficulté aujourd'hui pour trouver une place de stationnement à Crécy...

Sans compter sur l'aspect financier annoncé d'1,2 million € à la charge de la ville, à quoi il faudrait ajouter au moins 500.000€ (à la charge de la ville) pour le terrain multisports synthétique, annoncé également par la majorité municipale. Il est bien évident que les finances de notre commune ne peuvent supporter un tel engagement financier en l'état actuel, tenant compte d'un contexte national difficile, de la baisse des dotations de l'Etat et surtout de l'absence totale d'efforts pour faire des économies de la part de notre collectivité !

Comment par ailleurs parler de bonne gestion et de rigueur comme Bernard CAROUGE et Michel HOUEL l'ont fait mardi soir lors de la traditionnelle cérémonie des voeux (à laquelle la population n'est pas invitée...!) lorsque l'on sait par exemple que le camping a une dette de plus de 400.000€ à ce jour envers notre collectivité, propriétaire du terrain de camping !

Ce n'est pas ce que l'on peut appeler de la "bonne gestion".

Je vais réagir très prochainement avec mon équipe et voir, comment proposer une alternative crédible et surtout sans conséquence néfaste pour nos commerçants, ni pour les habitants. Car le problème serait également énorme pour les résidents du centre-ville en matière de stationnement. Les Créçois qui demeurent en appartement ou en "maison de ville" et qui ne disposent ni de parking privatif, ni de garage (ils sont nombreux), seraient donc contraints de payer le stationnement de leur véhicule, ou bien de se garer en entrée de ville ! Illusoire...

Sans compter qu'il s'agit tout simplement de la part de Bernard CAROUGE et de la majorité municipale, de la création d'un impôt nouveau, qui n'existe pas à ce jour : les Créçois ne l'oublieront pas...et moi non plus !

Pour conclure, je veux apporter tout mon soutien aux commerçants et aux Créçois qui s'élèvent contre ce projet inapproprié : vous pouvez compter sur moi pour défendre votre point de vue et pour sauvegarder le commerce en centre-ville !

La Marne du 6 janvier 2016

Rédigé par Sebastien CHIMOT

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article